"Qu'èm çò qui èm"

Avec la simplicité rude de la langue gasconne et sa sensibilité de poète, NADAU parvient, au-delà des modes passagères, à traduire l'âme de la civilisation occitane, encore vivace malgré huit siècles de persécution et la restitue d'une voix sereine, mais forte, fière, digne et respectable, dans toute sa profondeur. C'est en celà que ses poèmes touchent toutes les générations, car au-delà des mots, ils traduisent des valeurs simples, séculaires, nobles et universelles qui sont celles que nous ont léguées les gens que l'on aime. Dans un de ses dernières oeuvres, il a magnifiquement écrit : "Qu'em d'aqueth país de'us qui nos an aimats"  (Nous sommes du pays de ceux qui nous ont aimé)

Son poème "Qu'èm çò qui èm" en constitue une illustration, dont ce modeste site n'a d'autre but que d'être un modeste reflet.

Aimar sa tèrra dinc au mau d’amor,
I créder enqüèra dinc a la dolor,